Improbable visite à scott

Michel Vacle Amerique du nord, Etats Unis, Non classé Laisser un commentaire

Depuis la sierra Nevada, nous rejoignons le village de Pioneer. Michel a vu un reportage à la télé sur ce village du far West resté authentique.

Soit, il s’est trompé de village, soit le reportage était un peu optimiste.

En fait, Pioneer a été construit dans les année 30 par des producteurs d’Hollywood pour tourner des westerns…

Pour les très anciens, Michel en fait partie, L’acteur Roy Rogers était un de ces hommes et,  les séries télé « Roy Rogers » ont été tournée ici en 1951-52

C’était finalement intéressant et nous avons joué le jeu.

Après beaucoup d’hésitations dues aux Kilomètres supplémentaires à parcourir, nous décidons d’aller sur la côte Pacifique voir Scott à Océanside. Depuis plusieurs jours nous communiquons par Facebook mais ce matin il ne répond pas. Tant pis, on y va…

Sur la route deux Japonaises se photographient devant ce cactus. Elles ont raison, il est beau.

Océanside est un très joli village où l’on peu voir toutes les excentricités de Californie. Ici, un homme, pas tout jeune, promène son chien en skateboard.

Wouah… il habite dans un beau quartier notre Scott

Cette rencontre, bien improbable mais prévue depuis le passage de Pépère en Ouzbékistan il y a 7 ans, est magique, « funny » comme dit Scott. En effet, Michel l’avait croisé à cette époque avec son ami Yann alors qu’ils faisaient le tour de l’Asie Centrale en Moto.

Ici en panne au Kirgiztan

Nous avions convenu, sans trop y croire, que nous passerions chez lui en Californie.

Voila, c’est fait. Nous mettons assez peu de temps pour trouver nos marques, surtout que Scott nous bichonne dès notre arrivée.

Nous profitons de son aide pour aller ensemble au supermarché acheter une carte pour notre téléphone.

Michel, ravi, trouve un beau rayon fromage

Puis, il nous emmène faire un tour de la côte, Le temps n’est pas avec nous et pour le surf, (Sport incontournable ici)  il faut une belle combinaison ou une belle couche de graisse comme ces habitants du port.

Le soir, il passe prendre sa « girl friend » Jamie et nous emmène au restaurant manger un poisson

Bien sur, nous sommes invités pour la nuit. Il sait tellement bien recevoir, qu’on a l’impression d’être dans une chambre d’hôte.

Au réveil, les filles papotent encore un peu

Scott nous cherche sur internet un vrai village de cowboy, cette fois ci authentique. Il nous conseille Tombstone, ce sera notre prochaine étape.

Ah, il ne faut pas oublier le steak de Bison qu’il nous laisse pour le congèle. Il nous montre des photos de leurs pâturages dans les plaines du Montana et nous certifie que ces animaux sont abattus sur place par l’éleveur sans transport éprouvant pour l’animal.

Puis, nous les laissons pour reprendre notre route.

Nous ne pouvons pas passer dans le sud de la Californie sans aller à San Diégo, surtout sa baie où a eu lieu l’América’s cup il y a quelques années.

Le temps est horrible, alors, nous nous cantonnons à la visite du porte avion « Midway »

Pendant que Doreen visite les alentours.

Michel, se régale sur cet énorme aéroport flottant où l’histoire est omniprésente.

le pont de stockage

les apprentis en visite

les quartiers du chef

Chacun peut jouer avec les vrais radars en fonction.

Le câblage de tout le bateau est démentiel

vue du bout de la piste d’envol

tout se visite

et enfin, le légendaire Corsair de la marine US

Les vétérans sont là pour expliquer aux visiteurs leurs exploits passés.

Bob Hope fait beaucoup rire son assemblée de soldats, tout ce petit monde représenté par une magnifique composition de bronzes grandeur nature avec la voix de Bob Hope et les rires en sono.

Un marin Géant embrasse sa préférée d’un soir, tout l’imaginaire de la marine est représenté ici.

Un peu chassés par le temps, nous quittons San Diégo en direction de Tombstone.

Dans l’après-midi, nous retrouvons le soleil, contributeur important aux besoins énergétiques de la Californie. Sur des kilomètres, ces panneaux voltaïques travaillent

le vent, bien utilisé également.

Il faut dire, que dans ce pays, tout est démesuré.

Ce soir, nous dormirons sur une aire d’autoroute, avec le bruit des camions frigorifiques jamais arrêtés.

Oui, chez Scott, c’était mieux….

Encore un grand MERCI à toi, Scott, pour ce super accueil. Nous vous attendons en France dès que possible, aussi pour faire visiter Avignon à Jamie, puisque c’est son rêve depuis 20 ans.