De Tafraoute à Taroudan

Michel Vacle Maroc 51 Commentaires

 

1 et 2 avril

L’arrivée sur Tafraoute hier soir était belle,

1

4

Doreen retrouvait des paysages de son Zimbabwe et Michel un peu de Namibie.

3

2

Dans cette palmeraie, nous avons bien dormi.

5

Ce matin, comme souvent, Doreen fait le tour des voisins, elle apprend avec ce hollandais, qu’ ici, si tu veux de l’eau, il faut la tirer du puits.

6

Certains attelages sont assez insolites !

7

Nous sommes méchamment en retard pour le site, Michel est donc consigné devant son ordinateur pour la matinée.

L’après midi, nous partons à la découverte de Trafaoute. C’est plus un gros village qu’une ville. La spécialité locale, c’est la babouche…

9

Y en a partout, un magasin sur deux est tenu par des cordonniers qui font toute la journée ces fameuses chaussures.

Des arabes, des berbères, des jaunes, des marrons et des rouges.

Michel trouve les rouges sympa.

-Tu as du 44 en rouge ?

-le rouge c’est pour les femmes !!!

-ah bon ! Dommage…

Nous faisons au moins 10 magasins, partout la réponse est la même.

Finalement, nous optons pour une paire de jaunes, le fameux jaune que nous avions vu aux tanneries de Fès. Elles ont une super finition, doublées avec la languette berbère derrière.

10

Avec cet achat de 7.5 €, Michel est content…

Au hasard des rues, nous voyons notre première meule électrifiée pour faire de l’huile d’argan.

11 (2)

On goûte un peu de tout, du miel…

111

de l’Amlou… (genre de Nutella berbère à base d’argan, de cacahuètes et d’amandes torréfiés.)

122

Dérangez pas, on travaille !!!

133

Un tour au marché

13

et nous allons nous poser dans une autre palmeraie pour la nuit.

14

Aujourd’hui, la suite du voyage nous emmène à Taroudan, Depuis notre première semaine au Maroc, Michel souhaite visiter cette ville, paraît-il que la muraille est une des plus belles.

Comme toujours, il ne tarde pas à profiter des ses babouches jaunes… Il est vraiment ravi, elles sont super confortables.

17

Malheureusement, il ne fait pas beau. Ça commence à devenir une habitude depuis quelques jours…15

Ceux là font abstraction de la météo.

16

Comme cette chèvre.

18

Ouh là là !!! l’arrivée à Taroudan est bien décevante avec ce temps…

19

Pas décidés à faire de la marche à pied dans ces conditions, nous nous faufilons dans la ville avec Pépère,

20

C’est parfois vraiment très étroit.

21

Derrière la muraille, nous découvrons la décharge, enfin, une des décharges… c’est vraiment crade.

23

Soudain, le ciel décide de nous laisser découvrir la ville. Nous laissons Pépère à coté des camping cars et c’est parti pour une visite à pied.

25

26

Et en calèche.

27

Nous sommes rassurés, les remparts (extérieurs) de la ville sont aussi beau que nous l’espérions.

28

29

IMG_5516

Dans le magasin d’ une coopérative d’Argan, deux femmes pressent les fèves avec peu de conviction. (En fait c’est du folklore).

IMG_5534

Un hommes nous fait un cours assez complet sur tous les produits dérivés de L’argan. Il gagne notre confiance et nous craquons pour quelques achats.

A près un moment d’hésitation, nous ne dormirons pas sur le parking le long des murailles.

240

Nous poussons à 17 kilomètres en direction d’ Essaouira pour profiter du camping « le jardin de la Koudya ». Tenu par un français, il est vraiment bien.

Fin d’une belle journée

IMG_5547

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.