Fin du Maroc 2014

Michel Vacle Maroc 52 Commentaires

Du 21 au 23 04 2014

Pour notre dernier retour à Marrakech, c’est dans la douleur que nous récupérons pépère. Pour une fois, il n’a pas aimé qu’on le laisse seul.

Dès nos premiers pas à l’intérieur, nous nous apercevons que le plancher est gonflé et  mou sur 20cm de long…

Michel soulève le lino et horreur !!!!

Dessous, le bois est tout moisi et encore bien humide…. Il va falloir trouver la fuite, mais dans ce petit habitacle indémontable, la partie n’est pas gagnée. On verra çà au calme dans un camping demain ou après demain.

Pour vérifier si cet incident peut avoir une incidence sur la solidité de la structure, Michel regarde dessous par l’extérieur, et, encore une fois, Horreur !!!!

Cette fois, c’est la boite de transfert qui est couverte d’huile. La réparation du mois dernier, n’a pas eu d’effet et nous perdons encore de l’huile.

Ca commence mal pour nos derniers jours au Maroc…

Bon, on va se coucher et on verra tout ça demain.

Après notre dernière nuit sur le parking de l’aéroport, direction Toyota pour faire la vidange et vérifier ce problème de boite de transfert.

Ils n’ont pas le temps ce matin, mais nous proposent un rendez vous pour 14h30. Parfait !

En attendant, nous allons faire les provisions au carrefour. Depuis deux semaines que nous sommes partis, les fleurs ont carrément envahi Marrakech, c’est superbe.

IMG_9371

Pour être sûrs, nous sommes à 14h devant le garage Toyota. Assez vite Pépère est pris en main.

IMG_9386

Doreen prend un peu de hauteur pendant le travail.

A

« Surtout, ne bouge pas… Pépère n’est pas très stable sur ce pont. »

Résultat des courses, la vidange, c’est OK, mais pour la boite de transfert, ils n’ont pas la pièce. Ils refont les niveaux et nous surveillerons régulièrement.

Fuite d’eau, fuite d’huile, Pépère commence à accuser le coup après deux ans de baroud extrême.

Sous un temps incertain,

IMG_7532

Nous partons en direction de l’Espagne, Casablanca, Rabat, une nuit sur une aire d’autoroute et nous arrivons, le lendemain en début d’après midi au camping de Martil. Avant de prendre le bateau.

Là, il n’est pas question de repos, Michel passe tout l’après midi à démonter ce qui peut l’être dans l’habitacle de Pépère pour rechercher cette « putain » de fuite d’eau.

IMG_9533

Tout ça, EN VAIN ….

Bon, on n’y peut rien, alors, on verra Bien. Le plein d’eau est refait. Nous surveillerons dans les jours à venir.

Nous passons notre dernière nuit au Maroc dans ce camping où nous avions passé la première. Puis, le lendemain, partons pour l’Espagne.

Avant, on s’arrête à une station service pour convertir nos derniers dirhams en Gasoil.

Tiens, si on en profitait pour vérifier le niveau de l’huile de la boite de transfert ! Après environ 600 KM, le niveau n’a pas baissé .

IMG_7592

L’espoir reprend, peut être qu’en vérifiant souvent, nous pourrons aller jusqu’à Romans pour réparer chez nous.

Allez, GO, assez traîné, on fonce au bateau. En fait, on fonce rien du tout …, nous ne sommes pas seuls.

IMG_9541

Les files d’attentes, les douanes et l’accès au Ferry nous calment un peu, nous mettons 5h pour le tout , plus 1 heure perdue en arrivant en Espagne. (changement d’heure)

Entre temps, nous faisons la causette avec deux 4X4 cellules, ça aide à passer le temps.

IMG_9551

Pour être juste, nous avons aussi profité d’une mini croisière

IMG_9557

et d’une vue magnifique sur Gibraltar.

IMG_9560

Arrivés à 18h sur le continent européen, nous tentons de rejoindre Grenade, notre prochaine étape, avant la nuit.

IMG_9624

A 9h, il fait encore jour lorsque nous arrivons au « camping Granada » Le camping est superbe, mais il n’y a presque pas de client. Nous comprendrons demain pourquoi…

IMG_9637

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.