Punta tombo

Michel Vacle Amérique du sud, Argentine Laisser un commentaire

 

Du 15 au 18 mars

La fuite d’huile de Pépère inquiète de plus en plus Michel, après notre séjour dans la Pénincule, nous continuons au sud jusqu’à la grande ville de Trelew pour voir Toyota.

Le garage est vite repéré, nous sommes dimanche, nous reviendrons demain.

Nous passons la nuit à 15 Km sur la plage de Rawson. Balade à marée basse, lecture etc. etc…

A l’aube, (9H), nous arrivons chez Toyota, Michel a préparé toutes ses questions en Espagnol, la fuite, la boite, la vidange, tout est sur sa tablette.

Super, le type à la réception comprend tout… Michel semble soulagé.

Mais tout se complique quand d’autres questions complémentaires pleuvent.

Là, ça va être dure… Michel ne comprend rien du tout…

Moment difficile, comment va-t-on s’en sortir ? Comme toujours, non parfois, en fait assez souvent, la chance vient à notre secours.

Voyant qu’on n’allait pas s’en sortir, le réceptionniste appelle un numéro intérieur et Laurent arrive…

Dans ce Garage Toyota travail un des 10 français (Florent Pagny compris) résident dans le sud de l’Argentine, c’est Laurent. Dès cet instant, il devient notre traducteur officiel.

Une fois Pépère sur le pont, les nouvelles ne sont pas très bonnes, nous avons tout passé en revue et c’est un joint d’étanchéité entre la boite de vitesse et celle de transfert qui doit être changé.

En gros, ce joint coute 10 € et il est disponible à Buenos-Aires. Seul problème, c’est que pour le faire venir il faut en gros 1 semaine et après, 2 jours de travail.

Après vérification des niveaux, le chef d’atelier nous conseil de continuer comme ça jusqu’au Chili. Là-bas, on trouvera plus facilement la pièce et la réparation sera beaucoup moins cher. D’après lui, il suffira de vérifier les niveaux tous les 3000 kms et il n’y a pas de danger de casse.

Finalement, nous prenons cette décision et avec une facture de vidange plus 2 bidons d’huile de 480 €, nous pensons avoir fait le bon choix. Nous vérifierons les niveaux tous les 1000 km.

Nous profitons de leur wifi jusqu’ à 14h et nous repartons avec un Pépère vidangé et tout propre, à ce tarif, ils l’ont quand même lavé.

Course au supermarché carrefour du coin et nous allons à la réserve de Punta Tombo voir les pingouins.

Nous arrivons à l’heure de la fermeture et les gardes nous autorisent à dormir sur le parking, ce qui est interdit. Demain matin, nous serons sur place.

Nous dormons juste devant l’enseigne et au petit matin, les autruches passent devant nous.

IMG_6091

Après les bonnes explications d’une gardienne du parc, nous commençons la visite.

Nous sommes encore loin de la mer, Doreen voit un pingouin à 20 mètres de l’entrée. Nous manquons de faire demi-tour pour informer le personnel qu’un pingouin est perdu. Heureusement pour notre amour propre, nous ne faisons rien. Quelques seconde plus tard, nous n’arrêterons plus d’en voir.

30 mètres plus loin, celui-ci nous accueil. Venez, c’est par ici les pingouins !

IMG_0874

Et alors que nous pensions les trouver en groupe sur la plage, nous les découvrons à chaque petit bosquet.

IMG_6105

C’est leur zone de nidification où depuis des générations, ils viennent pondre leurs œufs.

Ces petites bêtes peuvent vivre jusqu’à 30 ans, imaginez l’expérience accumulée pendant toutes ces années, en plus ils font des réunions…

IMG_6238

Sur 1 kilomètre, ils sont jusqu’à 500 000 avant de débuter leur migration vers le Nord. C’est une vraie cité.

nouveau

Chaque mâle a mis son nid en état pour recevoir sa femelle. Les jeunes sont dedans.

IMG_0866

Le lieu est très bien organisé, ici, les pingouins sont chez eux donc prioritaires.

IMG_0752

A certain endroit, l’homme a même construit des passerelles pour les observer sans trop les déranger. Salut les amis !!!

IMG_0858

Au repos, le pingouin de Magellan a essentiellement deux postures.

Très fier dans son habit de gala.

IMG_6139

Où affalé de tout son poids.

IMG_6140
Parfois ils crient, nous n’avons pas trop compris pourquoi.

IMG_6280

On parlait de migration, mais avant, les jeunes doivent changer de tenue, ils doivent avoir perdu leurs duvet pour le voyage, ces deux-là ont encore du boulot.

IMG_0790
Pour la finition, ils s’entre-aident.

IMG_6273

Vite, un des gardes nous fait signe, il a vu un renard de Patagonie…

Quelle belle bête ! Plus de la taille d’un loup à nos yeux.

IMG_6163

Quelles dents !

IMG_6161

Quelles queues !

IMG_6165

Et ces guanacos qui se coursent…

IMG_6128

Maintenant une autruche avec nos amis…

IMG_6293

Ah ben quand même ! Ils reviennent à la plage, ces pingouins ne sont pas uniquement troglodytes.

IMG_6187

La plage ils en profitent bien avec les mouettes

IMG_6260

Dans l’eau jusqu’aux fesses

dans l eau

En nage sur le dos
IMG_6215

Ou pour faire une partie de prise de becs.

IMG_6214

C’était encore une belle journée, nous avons passé plus de 3 heures avec ces gros oiseaux, il semble impossible de ne pas avoir une vraie sympathie envers eux. Ils sont très drôles et attachants.

IMG_0741

Nous les reverrons plus loin avec plaisir.

IMG_6097