sucre

Michel Vacle Amérique du sud, Bolivie Laisser un commentaire

Sucre
Après ces belles journées dans le Salar, nous retournons à Potossi à un peu plus de 100 km.

IMG_6239
Tiens, voilà le « Cerro Rico », nous ne sommes pas loin.

IMG_6296
Nous arrivons juste pour l’ouverture de « la Casa de la Moneda ».

IMG_6349
Nous avons beaucoup de chance car pour la visite, nous avons une guide en français et nous ne sommes que 3. Nous et Marion rencontrée sur place.

IMG_6392
Cette guide est vraiment agréable, elle a des réponses à chacune de nos questions.

IMG_6377
Ici, ce sont les énormes rouages destinés au laminage des bandes d’argent.

20150605_150845
Ils étaient entrainés par des chevaux au sous sol.

IMG_6367
Ces grosse machines actionnent de petits rouleaux pour aplatir l’argent à l’épaisseur d’une pièce de monnaie.

IMG_6355
Plus loin, nous avons tous les autres stades de fabrication.
La forge

IMG_6377
L’atelier de découpe

IMG_6383
Et l’emboutissage. Attention les doigts…

IMG_6387
Tout ça, très bien reconstitué.
Une place est également été réservée à différent thèmes comme la religion avec entre autre, cette vierge censée représenter la montagne d’argent et des symboles catholiques et incas pour mettre tout le monde d’accord.

IMG_6361
La visite se termine sur ces deux petits espagnols morts en 1800 et quelque…

20150605_160828

peut être pour monter qu’ils sont également capables d’exposer des momies de blancs et se venger de l’exposition de momies incas dans d’autres musées.
Une fois la visite terminée, nous décidons de ne pas passer la nuit à Potossi. Il faut dire que nous n’aimons pas trop cette ville.
Direction Sucre, ancienne capitale. Encore 120 km de virages, de montées et de descente. Pas bon pour la mécanique.

IMG_6291

Nous arrivons dans des embouteillages monstres. malgré tout, nous repérons quelques endroits pour nous poser, mais rien de bien sympa. Alors qu’il fait nuit depuis longtemps, Michel voit une porte assez haute pour Pépère, c’est un parking surveillé.
La gardienne nous autorise à dormir ici. Nous serons tranquilles, mais demain il y a une grosse fiesta et tous les véhicules devront sortir. Elle nous met dans un coin et accepte que nous laissions Pépère 2 ou 3 jours pour, 2.5€ par jours…

IMG_6405
Dès le lendemain matin, nous nous mettons en quête d’un hôtel, car nous ressentons un besoin de confort pour 1 ou 2 jours.
Pour une fois, nous ne lésinons pas. Ce sera l’hôtel de luxe « Hostal de su Merced »

IMG_6415
Nous tombons sous le charme et réservons pour 2 nuits. 85 € la nuit dans ce lieu magique, il ne faut pas s’en priver….
Une chambre immense avec vue sur la ville.

20150606_132349
Les patios très accueillants, de jour

IMG_6534
Comme de nuit.

20150607_203123
Du toit, nous avons une vue à 360 ° incroyable.

IMG_6536
Il faut dire, que cet hôtel magnifiquement restauré, était le premier hôtel de la ville à l’époque coloniale.
Nous en profitons pour nous reposer et visiter la ville tranquillement.
Avec ses bâtiments

IMG_6413 IMG_6439

IMG_6494

IMG_6501
Ses marchés

IMG_6477

IMG_6484
Ses femmes traditionnelles

IMG_6332

Et ce petit garçon cireur de chaussure.

IMG_6471

Nous n’avons que des baskets alors nous lui donnons une pièce juste pour lui faire plaisir. Il a l’air très surpris.
Pour notre dernier jour, c’est dimanche et les jardins publics sont bondés.

IMG_6467

Il y a toute sorte d’activité et on ressent une vraie joie de vivre.

IMG_6454 IMG_6459 IMG_6460
En tout cas, nous avons aimé cette ville où nous avons trouvé le repos dont nous avions besoin.