Péninsule de Valdès

Michel Vacle Amérique du sud, Argentine Laisser un commentaire

Du 12 au 15 Mars.

L’endroit est calme, pendant que Doreen se promène sur la plage,

IMG_5611

Michel installe la nouvelle fenêtre.

IMG_0535

Puis, nous quittons San Antonio Oeste en direction de la péninsule de Valdès. Michel avait vu un reportage à la télé où l’on voyait un orque attaquer un phoque dans le ressac juste sur la plage, alors, ce sera notre objectif photo pour demain. Sur la route, nous relativisons nos problèmes de cellules en croisant cette caravane.

IMG_0540

Nous sommes dans la bonne direction.

IMG_0550

Après être passés par un bureau d’information où une bonne partie de ce qui nous été dit s’avèrera faux, nous arrivons à Puerto Piramides,

IMG_0576

seul endroit autorisé pour le camping.

Dès le début du village, Christophe nous arrête, il s’est arrêté ici après 3 ans de voyage avec sa femme et ses deux jeunes. Il vient même de les scolariser au village. Il nous conseille de ne pas aller au camping et nous indique un lieu paradisiaque à ses yeux. Changement de programme nous tentons ce bivouac. Après 18kms de piste, nous arrivons au bord de l’océan où un énorme panneau indique camping interdit. Quelques véhicules et tentes ne semble pas inquiétés par ces interdictions.

Le lieu ne nous parait pas si merveilleux que ça et après vérification, nous n’avons plus d’eau. Il est 8 h moins 10 et les chemins sont interdits après 8h. Nous tentons quand même le coup et retournons au camping. Nous pouvons faire de l’eau et la lessive.

Les Orques sont visibles à la pointe Nord, demain, nous devrons partir à 8h pour arriver à marée haute, ce que nous a conseillé Christophe. Le lendemain, nous arrivons à 10h, mais la marée est au plus bas…

IMG_5711

IMG_5719

Très joli paysage, mais pour les Orques, il faudra repasser. Doreen s’est déjà fait un copain, Francisco, garde du point d’observation.

IMG_0704

Il nous conseille de revenir vers 16h.

Fred et Sophie en voyage depuis 5 ans, nous confirment, ils étaient là hier et ont vu les Orques.

IMG_0602

Espérons qu’ils reviennent aujourd’hui. Nous regardons un moment les petits faire les fous ensembles. Et, retournons vers Pépère sous le regard impassible de ce petit rongeur.

IMG_5666

Direction deux points d’observation des Pingouins.

Bien qu’ils nous accueillent à bras ouverts

IMG_5775

Nous ne sommes pas autorisés à aller sur la plage à cet endroit alors, nous retournons plus tôt que prévu à la pointe Nord pour augmenter nos chances de voir les Orques.

La piste est magnifique, nous photographions des Guanacos

IMG_5829

IMG_5832

Nous arrivons sur place, vers 14h30, marée haute, le décor est prêt pour la représentation.

Les jeunes inconscients, jouent encore dans l’eau,

IMG_6034

Plus loin, une mère explique gentiment à son petit qu’il n’est pas prudent d’aller dans l’eau.

IMG_5854

 

Deux mâles ne se préoccupent que de défendre leur zone chèrement acquise.

IMG_5914

Coté femelles, c’es plus cool.

IMG_5819

Attention, les lions de mer n’aiment pas être dérangés…

IMG_5897

Et, d’un coup, tout bascule…

IMG_5920

Ils arrivent, majestueux et effrayants. A trois, ils vont faire un carnage…

Après une longue période d’observation de plus loin, l’un d’eux s’approche et attaque…

IMG_5947

Nos cœurs se serrent…

Ils vont se faire attraper !!! Non, il les a manqués. Une fois la frayeur passée, un des petits nargue l’Orque depuis la plage

IMG_5924

Mais attention, ces grosses bêtes s’approchent au plus près.

Jusque dans le ressac. Quelle vision !!!

IMG_5952

Encore quelques attaques infructueuses et les Orques regagnent le large Sauf si nous avons manqué quelque chose, nous venons de vivre un moment d’une incroyable intensité sans avoir à déplorer de victime. Tous les petits lions de mer sont saufs…

Quelle chance d’avoir pu voir ça, Nous sommes comblés par cette journée, Michel n’arrive pas à s’en remettre. C’est le bonheur complet.

Pas loin de Pépère, nous tombons sur une espèce de noix de coco sur pattes, c’est un Peludo

IMG_5991 IMG_5985

Une grosse heure de piste et nous arrivons au camping où nous finissons le whisky que nos voleurs ont bien voulu laisser avec Fred et Sophie. Finalement, nous décidons de rester un jour de plus pour revivre ça.

La nuit est déjà froide, pourtant Ushuaia est encore à plus de 1000kms. Ce matin, c’est grasse mat, la marée est haute à 16h30 alors pas de précipitation. Nous partons vers midi.

En route nous doublons un courageux cycliste.

IMG_0667

La journée est tranquille, trop tranquille. Michel et Fred échangent sur leurs voyages, Doreen papote avec Sophie.

Nous prenons encore quelques photos, ici, un superbe oiseau

IMG_6079

et le temps passe mais, après trois heures d’attente, il faut se rendre à l’évidence, les orques ne viendront pas.

IMG_5918

Nous mesurons d’autant plus notre chance de la veille.

Tien, voilà le cycliste! c’est Jérémie.

Il est parti de Lille depuis 3 ans en vélo, il a déjà fait les Amériques du Sud au Nord, un peu d’Asie et revient en Amérique. A 26 ans, ce sera sa vie pour encore quelques années. Il ne manque pas de courage, ce matin, il lui a fallu 6h pour parcourir les 75 km de piste qui nous séparent du camping. Il pensait camper dans le coin, mais problème, c’est formellement interdit… Il est presque 17h, une des gardes le somme de trouver une solution car elle refuse de le laisser partir en vélo avec son matériel de camping. Elle sait très bien qu’il dormira en route dans la réserve. Finalement, nous prenons son barda et un pickup l’emmène avec son vélo.

 

IMG_0708

Sur la piste, ce car, camping-car est en panne, nous ne voudrions pas être à sa place.

IMG_0709

Surtout que nous redoutons ce scenario. La boite de transfert de Pépère fuit de plus en plus…

Une fois au camp, Michel cherche la fuite, mais ne la localise pas. Nous devrons passer par un garage au plus vite.

Voilà qui est fait, cette autruche locale manquait à notre tableau de chasse photo.

IMG_6088

Encore un car camping-car. Il n’est pas tout jeune… mais ici, c’est normal

IMG_0715

Et nous arrivons au camping. Demain, nous repartons, toujours pour le Sud.