Retour à Las Vegas

Michel Vacle Amerique du nord, Etats Unis Laisser un commentaire

Retour à Las Vegas

Enfin, c’est le départ, il fait froid à Lyon en ce premier mars 2018

Le vol est magnifique avec le survol du Groenland

De la banquise au nord du canada

Et du désert autour de Las Vegas

A l’aéroport, les formalités sont vite expédiées et nous retrouvons notre Pépère au Storage.

Il est en parfait état mais, comme souvent une batterie est à plat. Pépère refuse de démarrer. Doreen trouve le seul américain sur place. Il nous branche à son véhicule et c’est parti.

Pa se doute, nous sommes bien à Las Vegas

Retour à notre camping OASIS pour mettre tout en ordre, mais quand nous voulons repartir pour allez acheter une batterie, Pépère ne veut rien savoir.

Heureux hasard un camping-car s’arrête prêt de nous, et c’est des français. Vite, on démonte la batterie et ils nous emmènent à Autozone en chercher une autre.

Vraiment nous sommes tombés sur les seuls français du camping, et ils sont super sympa, avant de rentrer au camping, nous allons tous ensemble faire quelques courses au Walmart

Merci Virginie et Stéphane, Après la fatigue du voyage en avion, ils étaient les bienvenus.

Encore quelques péripéties, et Michel découvre qu’il y à une course de Nascar sur l’ovale de Las Vegas. La décision est prise en 5mn, On ira dimanche. Malheureusement, la jeune fille qui prend nos billets, (assez chers) fait une erreur et les billets sont pour septembre…

L’organisation ne veut rien savoir et refuse de nous rembourser…

Finalement tard le soir, nous recevons, par mail, des billets pour ce dimanche ouffffff….

Donc, ce dimanche, nous nous levons tôt pour aller au circuit, pardon, au Speedway.

Pour avoir été à de nombreux grands prix de formule 1 en Europe, la première surprise concerne l’accès. Aucun bouchon et aucune difficulté pour trouver une place sur le parking.

Dans l’enceinte tout est fait pour occuper les spectateurs avant la course,

des jeux

des expositions de véhicules hors norme. Ici un dragster

Là, une Ford de la Nascar de 1963

Et des stands de nourriture à l’américaine, et il y en a besoin, car ce n’est pas une légende, ils mangent beaucoup.

Nous voila en place, le spectacle peut commencer.

Mais avant, tout le monde se lève pour une prière générale, ce pays n’est pas laïque…

Puis, la ferveur continue avec l’hymne national au garde à vous, ce pays est nationaliste…

Maintenant, les pilotes peuvent vraiment commencer à tourner en rond. Voyons ça, Michel, Passionné de course sur circuit, a toujours été septique.

Après 2 tours de chauffe, les fauves sont lâchés, c’est hyper impressionnant. En peloton serré, la vitesse d’entrée et de sortie de ces courbes relevées fait un drôle d’effet.

On met vite les bouchons d’oreilles et au fil des tours, avec les dépassements des attardés, et les arrêts ravitaillement, on n’y comprend plus rien

Mais, le système est bien rôdé, dès que le spectateur décroche, soit un accrochage, soit un dépôt de gomme trop important nécessite un arrêt de la course.

Tout le monde se remet dans l’ordre du classement général et nous avons droit à un nouveau lâché des furieux.

Sur la fin, nous avons réussi à suivre la magnifique bagarre entre les 8 premiers

Michel ne voulait pas venir aux états Unis sans voir une course sur ovale, c’est fait mais, il n’y a pas photo avec un grand prix de formule 1 une course au Mans ou autre en Europe.